Projet de protection climatique à Madagascar

En collaboration avec la fondation myclimate, nous soutenons dans le cadre de la compensation du CO₂ un projet de protection climatique de grande qualité à Madagascar, qui vise à encourager la fabrication et la diffusion de fours efficaces et de fours solaires respectueux du climat. Les fours sont produits et distribués par l’organisation helvético-malgache ADES (Association pour le Développement de l’Energie Solaire).

Le projet contribue à différents objectifs de durabilité ainsi qu’au développement social, écologique et économique de la région. Il fait l’objet d’une surveillance continue et d’une certification externe.

Réduction du CO₂

L’utilisation de fours efficaces permet de réduire les émissions de CO₂. Les différents modèles de fours pour les ménages privés, les restaurants, les cantines d’entreprise, les cuisines de rue et les établissements sociaux telles que les écoles, les foyers et les hôpitaux permettent d’économiser en moyenne 2,4 t de CO₂ par an.

Réduction de la déforestation

La diffusion des fours à économie d’énergie et des fours solaires permet de réduire grandement, voire totalement l’utilisation de bois de chauffage. Cela contribue à lutter contre la déforestation galopante à Madagascar et à protéger ainsi la biodiversité.

Programme de formation

L’organisation ADES forme régulièrement la population à la protection de l’environnement, à une alimentation saine et à une cuisine efficace. En outre, l’organisation a mis en place un programme éducatif qui permet aux élèves et au corps enseignant de mieux connaître la faune et la flore locales et les incite à adopter un comportement respectueux de l’environnement.

Avantages financiers et pour la santé

Les fours à économie d’énergie et les fours solaires permettent à la population de réaliser d’importantes économies financières et de gagner du temps sur la collecte du bois. En outre, la cuisson solaire (qui ne produit pas d’émissions) et la cuisson à économie d’énergie (qui ne produit que peu de fumée) protègent la santé des femmes et des enfants, qui se trouvent souvent à proximité du poste de cuisson dans des espaces restreints.

Reboisement des terres

Une partie du chiffre d’affaires généré par la vente des fours est utilisée pour financer la plantation de nouveaux arbres. Chaque four vendu permet de planter deux jeunes arbres et de les entretenir pendant trois ans.