Stations-service à hydrogène pour un avenir durable

Les véhicules électriques font déjà l'objet de toutes les discussions et sont depuis longtemps encensés comme les véhicules de l’avenir. De plus en plus, une tendance supplémentaire se dessine aujourd’hui, car à l'avenir, l’hydrogène doit lui aussi alimenter nos véhicules.

Les voitures à hydrogène sont en fait une autre forme de voitures électriques. Mais quelle est la différence? Tandis que les véhicules électriques sont alimentés par des batteries, les véhicules à hydrogène sont équipés d’une pile à combustible et d’un réservoir d’hydrogène. Grâce à une réaction chimique entre l’hydrogène et l’oxygène, de l’électricité est produite pour alimenter le véhicule, tandis que l’échappement n’émet que de la vapeur d’eau. La propulsion à l’hydrogène, également connue sous le nom de propulsion par pile à combustible, annonce donc une nouvelle ère dans la production d’énergie.

Comparé aux batteries comme moyen de stockage de l’énergie, l’hydrogène offre des avantages supplémentaires, car il est plus léger et assure une plus grande autonomie. Si l’hydrogène est produit à l’aide d’énergies renouvelables telles que l’énergie hydraulique, le vent, le soleil, la biomasse et la géothermie, il est également totalement exempt de CO2, car l’eau est la seule émission produite lors de la conversion de l’hydrogène en électricité. En outre, l’hydrogène est facile à stocker et à transporter et est disponible partout, ce qui en fait une source d’énergie particulièrement intéressante. Mais pour que les véhicules à hydrogène se fraient un chemin sur nos routes, il faut avant tout une chose: des stations-service à hydrogène où les utilisateurs finaux peuvent alimenter leurs véhicules en énergie.

EXTENSION DU RÉSEAU SUISSE DE STATIONS-SERVICE À HYDROGÈNE

073A3393_766x450.jpg

Il y a quelques jours, Coop Mineraloel AG (CMA) a ouvert sa troisième station-service à hydrogène à Berne-Bethlehem, Eymattstrasse 15.

Lire l’information aux médias

STATIONS-SERVICE À HYDROGÈNE

C'est ici qu’intervient Coop Mineraloel AG qui, dans le cadre de sa stratégie de développement durable en matière d’énergies alternatives, s’intéresse depuis longtemps à l’hydrogène en tant que source d’énergie à fort potentiel. Dès 2016, CMA a ouvert sa première station-service à hydrogène en Suisse, à Hunzenschwil (AG). La deuxième a suivi à Crissier (VD) en février 2021 et d’autres sont déjà en cours de planification. Les stations-service à hydrogène de Coop Mineraloel AG permettent actuellement de ravitailler les voitures particulières (à 700 bars) et les véhicules utilitaires ou les bus (à 350 bars). Le processus de ravitaillement prend à peu près le même temps qu’un plein d’essence ou de diesel. Le coût du carburant par kilomètre est à peu près le même que celui de l’essence et du diesel aujourd’hui.

En tant que membre fondateur de l’association Mobilité H2 Suisse, Coop Mineraloel AG s’est fixé pour objectif de poursuivre l’extension du réseau suisse de stations-service à hydrogène. L’entreprise apporte ainsi une contribution importante à la sécurité d’approvisionnement des véhicules à hydrogène en Suisse tout en ouvrant la voie à une mobilité durable.

Roger Oser, Président de la direction générale de Coop Mineraloel AG:

«Avec la nouvelle station-service à hydrogène de Berne-Bethlehem, Coop Mineraloel AG contribue à l’extension du réseau de stations-service à hydrogène en Suisse.

Nous sommes convaincus que la mobilité à l’hydrogène est un mode de propulsion durable et nous prévoyons d’exploiter à l’avenir davantage de stations-service à hydrogène le long des principaux axes de transport.»

DÉCOUVRIR MAINTENANT TOUTES LES STATIONS-SERVICE À HYDROGÈNE COOP

marker oppenOuvert
marker oppenFermé

L’HYDROGÈNE EN TANT QUE CARBURANT POUR LES VOITURES EN QUELQUES MOTS

FAQ

Comment l’hydrogène peut-il être utilisé dans le secteur de la mobilité?

La technologie est fascinante: lorsque les éléments hydrogène et oxygène se combinent, de l’énergie est libérée. Si ce processus chimique se fait de manière contrôlée dans une pile à combustible, l’électricité peut être utilisée pour alimenter des véhicules. Seule de la vapeur d’eau sort alors de l’échappement. Il y a cependant un hic: dans la nature, ces éléments existent uniquement sous forme de H₂O, c’est-à-dire d’eau. Afin de pouvoir isoler l’hydrogène (H₂), de l’énergie est nécessaire. Si on utilise pour cela ce que la nature nous offre gratuitement, à savoir le soleil, le vent ou l’eau, le compte est bon.

Combien de temps faut-il pour faire le plein d’une voiture à hydrogène?

Le temps de ravitaillement des véhicules à hydrogène est comparable à celui des véhicules à essence et diesel.

INFORMATION AUX MÉDIAS

LIENS